Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

Les attributions de terres sous Wade : privilèges indus ou droits

Main basse sur le SénégalLe Journaliste fondateur du "Témoin" Mamadou Oumar Ndiaye défend très mal Macky Sall lorsqu'il prétend qu'« à chaque fois qu'il y a un lotissement, certains fonctionnaires du Cadastre et des autorités bénéficient de terrains qui peuvent prendre de la valeur au fil des temps  ». Ce qui justifierait selon lui que Macky Sall, qui aurait bénéficié sous Wade de "privilèges" dus à son parcours, puisse avoir des biens immobiliers qui ont pris de la valeur aujourd'hui et augmenté son patrimoine. On se croirait sous le moyen âge… Certaines personnes devraient réfléchir à deux fois avant de sortir de tels propos…

Certes un terrain prend de la valeur au fil du temps mais le fait même pour certaines personnes de "bénéficier" sans aucune contrepartie autre que celle due à leur rang, leur position ou leurs accointances avec le régime prédateur de Wade est en soi de l'enrichissement illicite et sans cause parce que 99 % des terres sénégalaises n'appartiennent à personne. Elles appartiennent et doivent bénéficier à tous les sénégalais.

Faut-il rappeler qu'Abdoulaye Wade, la cause de tous nos malheurs, pire que le colonisateur, se comportait comme un Roi propriétaire du Sénégal et se permettait, avec la complicité de l'administration centrale et des services du Cadastre, par divers mécanismes qu'il serait fastidieux d'énumérer ici (1) (mais lire cet article : http://socialisme-republiquesn.org/economie/des-crimes-économiques/643-les-tenants-et-aboutissants-du-projet-de-loi-122010-portant-rgime-de-la-proprit-foncire), de distribuer des terres qui ne lui appartenaient pas à des proches, des soutiens politiques ou à des corps de Métiers (magistrats…).

Ce sont des pratiques totalement illégales parce qu'en violation flagrante de la Loi sur le Domaine national que Wade s'est évertué à vicier et à vider de son esprit et de sa substance.

La réglementation ne permet pas de distribuer les terres du domaine national qui n'appartiennent à personne mais à toute la nation, au bon vouloir du Prince. Ceux qui ont profité du système mis en place par Wade sont des receleurs de terres détournées de leur destination et de leur objectif initiaux : assurer l'égale accès de la terre à tous les sénégalais sous certaines conditions notamment de mise en valeur par le biais de baux emphytéotiques car les terres du domaine national sont inaliénables.

(1) - Le grand nombre de décrets de désaffectation des terres du domaine national pris par Wade est édifiant à ce titre. C'est un artifice juridique dont Wade a abusé durant son règne au profit de personnes précitées et au détriment des populations locales et en violation manifeste de l'esprit et parfois de la lettre de la Loi sur le domaine national.

Ajouter un Commentaire


Lire ou Relire !

Le Bureau politique du Parti socialiste s’est réuni le Mercredi 02 mai 2007 à 16 heures, à la Maison du...
CONTRIBUTION - Le président Macky Sall a bouclé son premier mois de gouvernance. Personne ne s’aventurerait à le juger en...
«Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : Ceux qui les font et ceux qui en profitent.»...

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

KA Facebook Fanbox 1.1

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !