Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

La rocambolesque histoire d'acquisition d'immeubles entre Cheikh Amar (TSE) et l'ARTP !

la zone de l'aéroport de Ouakam, terrain de toutes les spéculations

- Wade disait qu'il avait créée des milliardaires ! Combien de pauvres a t-il créé parallèlement ? -
speculation immoComment l'ARTP, qui n'a pas pour objet quand même de financer la construction de logements ou d'immeubles (rôle plutôt dévolu à des officines étatiques telles que la SICAP ou à l'OPHLM) peut avancer des milliards pour soi-disant acheter deux immeubles qui n'étaient même pas encore sur plan ? Les dits immeubles devant être construits par des entreprises appartenant à Cheikh Amar sur des terrains situés à Ouakam Aéroport mis à disposition de ce dernier par l'Etat (Wade).

Cette opération d'avance de sommes d'argent s'apparente simplement à un financement de construction d'immeubles comme l'aurait fait un promoteur immobilier quelconque alors que si l'ARTP avait placé cet argent durant le temps de la construction des immeubles, elle en aurait sans doute tiré des millions en intérêts.

Des milliards tirés de l'argent de la vente de licences de téléphonie ont donc été affectés par décret de Wade à l'ARTP qui s'en est servi non pour exécuter ses missions mais pour faire une avance financière à un homme d'affaires dont les accointances avec le clan Wade ne sont un secret pour personne.

Rappelons que les ressources de l’ARTP sont entre autres constituées par une partie du produit des redevances perçues à l’occasion de l’étude des dossiers et de l’octroi ou du renouvellement des licences. Toutefois l’article 50 du code des télécoms du Sénégal précise clairement que « les ressources de l’ARTP sont entièrement et exclusivement utilisées pour l’exécution de sa mission ». 

Indépendamment des conditions, semble-t-il irrégulières dans lesquelles cette affaire a été exécutée, détaillées dans la conférence de presse du nouveau Directeur, il est facile de douter de la régularité même de l'acquisition par l'agence de ces immeubles à hauteur de ce montant pour une opération qui ne semble pas rentrer dans l'objet social de l'ARTP !

Pourquoi l'ARTP n'a pas acquis directement des immeubles existants si l'objectif était par exemple de changer son siège ? Pourquoi deux immeubles alors au vu du nombre restreint de son personnel ? A quelle utilisation était destinée les immeubles en question ? Autant de questions qu'une instruction judiciaire permettrait de résoudre…

Une chose est en tout certaine, la gouvernance de Wade n'a pas fini de révéler ses secrets car nous n'en sommes qu'à la partie visible de l'iceberg des crimes économiques qui jonchent le parcours du régime libéral.

Et cette affaire de l'ARTP en est une autre qui concerne cette agence après celle de la bamboula autour du partage de la quote-part de la vente de la licence de téléphonie à la Sudatel qui avait valu la prison à son ex-directeur. Lire notre analyse à ce sujet : http://socialisme-republiquesn.org/economie/des-crimes-économiques/581-laffaire-artp-ou-larbre-qui-cache-la-fort-des-crimes-conomiques-commis-sous-wade

MSR

Ajouter un Commentaire


Lire ou Relire !

CONTRIBUTION - Le 4 octobre 2010, le domicile du journaliste d’investigation Abdou Latif Coulibaly a été cambriolé. Son ordinateur portable,...
Ch. Bamba Dieye - Fils impétueux !Cheikh Bamba Dièye fait Les éloges De Wade à la TV s'il vous...
Je viens de terminer le document de 42 pages que Monsieur Karim Wade a remis au procureur spécial de la...

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

KA Facebook Fanbox 1.1

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !