Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

Abdoulaye Wade et ses anciens Ministres valent-ils mieux que Nicolas Sarkozy ?

sarko afriqueNicolas Sarkozy vient d'être mis en examen en France par un juge indépendant et courageux pour abus de faiblesse envers une vieille milliardaire dénommée Lilianne Betancourt. Signalons qu'il n'est même pas poursuivi pour crime économique pour avoir détourné des milliards du contribuable français. Si la procédure suit son cours, l'ancien Président et Ministre français risque d'être justiciable devant le Tribunal correctionnel de Paris pour des délits de droit commun commis du temps où il était Ministre et/ou Président.

Il a perdu son immunité juridictionnelle depuis qu'il a perdu son mandat électif. Pendant ce temps, des anciens Ministres et un ancien Président sénégalais qui ont commis des crimes économiques inimaginables s'arcboutent derrière un privilège de juridiction qui n'a plus lieu d'être.

Nous avons toujours dit (voir notre article  : http://socialisme-republiquesn.org/social/humeurs/1582-a-propos-du-statut-pénal-des-anciens-ministres-vous-avez-dit-privilège-de-juridiction) que les anciens Ministres de Wade doivent être traduits devant les tribunaux ordinaires et non devant la Haute cour de Justice puisqu'ils ont perdu leur mandat.

Qu'on nous explique pourquoi en France d'anciens Présidents ou Ministres sont poursuivis devant des tribunaux ordinaires pour des faits commis pendant l'exercice de leur fonction élective et qu'au Sénégal d'anciens Ministres, coupables de détournements de centaines de milliards qui auraient pu servir à soigner ou sauver des milliers de personnes, exigent d'être traduits devant une juridiction spéciale qui à notre avis ne doit être activée que lorsque la personne poursuivie est en fonction ?!

C'est une dichotomie d'application de principes juridiques élémentaires qui voudraient qu'un privilège cesse avec la durée du mandat pour lequel il a été établi, que nous ne nous expliquons pas. De quel privilège de droit divin devraient jouir Ali Baba Wade et les 40 voleurs pour échapper à la Justice populaire alors que leurs crimes sont autrement plus graves que les dizaines de milliers d'euros que Sarkozy aurait soustrait à une Dame milliardaire ?
Qu'on nous le dise….

De la même manière qu'il faut avoir le courage de faire fi d'une décision d'une Cour de Justice de la CEDEAO mal motivée et "dépourvue de base légale", Macky Sall et son Ministre de la Justice doivent prendre leurs responsabilités et leur courage à deux mains pour faire juger rapidement par des Tribunaux ordinaires ceux qui ont dilapidé les maigres ressources nationales à commencer par le chef du clan, Abdoulaye Wade, dès qu'il osera remettre le pied sur le sol sénégalais.

MSR

Ajouter un Commentaire


Lire ou Relire !

Derrière les huées et autres banderoles aux messages incendiaires à l'adresse du chef de l'Etat, Barthélémy Dias et ses jeunes...
Le Sénégal d'Abdoulaye Wade est souvent cité comme un modèle de démocratie en Afrique. Mais le président sénégalais semble atteint d'une véritable...
La rencontre entre le Front « Siggil » Sénégal et la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) a été comme une...

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

KA Facebook Fanbox 1.1

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !