Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

LA VOIE AFRICAINE DU SOCIALISME : MYTHE OU REALITE ? (Colloque du PS 05/2006)

mamadou dia hommageLe choix du thème général s’explique par un double contexte. Un contexte général où, depuis l’avènement du Reaganisme et du Thatchérisme au début des années 80, l’ultralibéralisme, conçu comme projet d’organisation de la société autour du marché, tout le marché et rien que le marché au nom de l’accumulation illimitée du capital et du profit, règne sans partage dans le monde. Une domination accentuée par la chute du mur de Berlin qui emporte avec elle la version bureaucratique, étatique et stalinienne du communisme, délégitime le socialisme et laisse apparaître au grand jour ce « nouvel esprit du capitalisme ».

Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen sénégalais" de SOCIALISME ET REPUBLIQUE - Version 2012

marchefss1Chers concitoyens vivant au Sénégal ou dans la Diaspora, hôtes étrangers qui vivez au Sénégal, observateurs étrangers.
Les principes énumérés dans ce document que nous souhaitons porter à votre connaissance sont inspirés de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 de l’ONU. Cette déclaration solennelle vise à attirer l’attention de l’opinion publique nationale et Internationale sur le danger que renferme le régime de Me Wade pour le Sénégal et au-delà pour toute la sous région.

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde,

Considérant que ces droits sont universels et s'appliquent à tous sans distinctions confessionnelle, idéologique, ethnique, raciale ou sexuelle,

Observations après rencontre avec le comité de suivi et de veille du processus électoral en France

Sénégalais au Consulat de Paris
Sénégalais au Consulat de Paris
Lors de la rencontre avec la délégation du comité de suivi et de veille pour la transparence des élections tenue au consulat général du Sénégal à Paris, le chargé des questions électorales du parti socialiste en France a dénoncé la maniére par laquelle les partis politiques ont été convoqués avant de réfuter quelques arguments avancés.

En effet, pour le socialiste, le code électoral ne donne pas de pouvoirs réels aux partis politiques dans la commission adminstrative comme cela se passe ailleurs et regrette que le consul général soit l'unique maitre à bord qui détermine la carte électorale, les centres et lieux de vote sans aucune concertation avec les représentants des partis politiques légalement constitués au Sénégal.

Le consul général designe seul les présidents, les assesseurs et les secrétaires des bureaux de vote même contre les avis des acteurs politiques.

 

PR BABACAR GUEYE, REDACTEUR DE LA CONSTITUTION SENEGALAISE DE 2001 : "Wade a épuisé ses mandats"

wade le_vieuxLe Pr Babacar Guèye, un des rédacteurs de la Constitution de 2001, rompt le silence en ce mois béni de ramadan pour édifier les Sénégalais sur les tenants et les aboutissants de la nouvelle loi fondamentale et sur la candidature de Me Wade. Son intime conviction est que Wade est disqualifié pour la Présidentielle de 2012.  

Manif du 23 juillet: Le M23 gagne le pari de la mobilisation

ImageLe Mouvement du 23 juin (M23), qui réunit des partis de l’opposition et des associations de la société civile a manifesté ce samedi 23 juillet à la place de l’Obélisque de Dakar. Une manifestation dont les revendications ont tourné autour de la renonciation d’Abdoulaye Wade à sa candidature annoncée à la présidentielle de 2012, du respect de la Constitution, du limogeage du ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom, du ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy et de la démission de Karim Wade de toutes ses fonctions publiques.

Bourgi raconte : « Karim Wade a répondu à Sarkozy: Je voudrais un jour succéder à mon père

La francafrique ne passera pas au Sénégal
La francafrique ne passera pas au Sénégal
VERBATIM :Quand Bourgi raconte Karim - Robert Bourgi est une mine d’informations sur Karim Wade. S’il est connu pour entretenir des relations avec beaucoup de dirigeants africains auxquels il sert de sésame pour l’ Elysée, les photos dans son bureau indiquent que ses rapports avec le fils d’Abdoulaye Wade étaient allés très loin. Ainsi, avise-t-il, c’est lui qui a organisé les deux audiences que lui a accordées Nicolas Sarkozy. Pour la première ils étaient avec Claude Guéant. «Ce jour-là, lorsque le président Sarkozy lui a demandé quelles étaient ses ambitions, Karim Wade a répondu: Je voudrais un jour succéder à mon père». Après une profonde inspiration, le président français lui dit, selon ce qu’en raconte Bourgi: «Il faut choisir entre les affaires et la politique. Les deux ne vont pas ensemble »….

BOURGI : C'EST YOUSSOU NDOUR QUI M'A DEMANDÉ DE PARLER…WADE A AUSSI DEMANDÉ L’INTERVENTION MILITAIRE

Wade est-il un monstre ?
Wade est-il un monstre ?
BOURGI RÉVÉLE ENCORE: C’EST YOUSSOU NDOUR QUI M’A DEMANDÉ DE PARLER…WADE A AUSSI DEMANDÉ L’INTERVENTION MILITAIRE DE LA FRANCE…,
Il est connu comme une icône de la Françafrique, cette relation trouble entre la France et ses anciennes colonies. Conseiller officieux mais influent des chefs d’Etat français, mais aussi d’Afrique, il a jeté un pavé dans la mare d’Abdoulaye Wade , et surtout de son fils Karim avec lequel il entretenait des relations très poussées, en démentant..son démenti sur son appel à l’intervention des forces françaises. Il nous a reçu, dans son bureau parisien, pour dire ce qui a été sa motivation. Non sans nous faire des confidences détonantes.

Manifestation devant l'assemblée : Les députés français sensibilisés sur la situation du Sénégal

ImageAprès la manifestation contre le président Diouf en 1999, c'est la deuxième fois que des Sénégalais occupent, hier, les devants de l'Assemblée nationale française pour protester contre leur régime. Même s'ils n'étaient pas nombreux, les manifestants ont voulu faire dans la symbolique et attirer l'attention des députés français sur la situation sénégalaise qu'ils qualifient de ‘désastreuse’.

MEMORANDUM SUR LA SITUATION SENEGALAISE APRES LES MANIFESTATIONS DU 23 JUIN 2011

Y'a t-il un deal entre Wade et Sarko ?
Y'a t-il un deal entre Wade et Sarko ?
MEMORANDUM SUR LA SITUATION SENEGALAISE APRES LES MANIFESTATIONS DU 23 JUIN 2011 - Entre le Printemps Arabe et le cauchemar Ivoirien, y a-t-il une voie sénégalaise ?

Alors que les sénégalais viennent de lui signaler, avec fracas, leur opposition à son projet de dévolution monarchique, aux tripatouillages constitutionnels et sa candidature à l’élection présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade, semble faire fi de la volonté populaire et se dirige vers une radicalisation qui présage de lendemains funestes pour le pays si rien n’est fait pour arrêter sa folle fuite en avant marqué du sceau des rumeurs alarmantes sur ses velléités de se procurer des armes pour mâter la contestation populaire et de recruter des mercenaires étrangers pour semer le trouble sans oublier un nouveau projet de loi pour museler les médias indépendants. C’est pourquoi nous en appellerons à la responsabilité des partenaires du Sénégal après avoir rappelé l’état des lieux du pays.

Les crimes économiques à auditer

facebook

 

Suivez le Mouvement !

Lire ou Relire !

Monsieur le Président de la République, A ce moment précis où je suis à Stuttgart en Allemagne m’efforçant de trouver des...
NIANI BAGNE NAA - Le Peuple sénégalais a montré sa grandeur. Le peuple sénégalais s'est réveillé et a choisi de...
Le duel Ségo-Sarko a fini de démontrer la formidable et positive énergie de la candidate socialiste qui a survolé son...

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

KA Facebook Fanbox 1.1

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !