Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

karim Wade ! qui est ce "gosse" qu'on veut imposer à la tête du sénégal ?

Image Ainsi donc Karim Meïssa Wade, 1er du nom, né en 1968, fils de Abdoulaye Wade et de Vivianne Wade, frère de Syndiély Wade est l'élu de son père. Ce personnage est celui que son président de père, selon toute vraisemblance, veut imposer à la tête du Sénégal et lui confier le destin et le sort de 12 millions de sénégalais sous prétexte, d'après son père, que c'est un génie de la finance.
Avons-nous besoin d'un génie ou d'un "rab" pour diriger le Sénégal ? Non ! Pour remettre le Sénégal sur les bons rails, les sénégalais ont simplement besoin d'une personne de haute probité morale, compétente, dotée d'une solide formation, expérimentée et qui a fait ses preuves dans la gestion de la chose publique où même privée. Karim Wade remplit-il ces critères ? Permettez nous d'en douter. Son père (dans un objectif bien précis : tromper les sénégalais) passe son temps à faire valoir immodérément ses compétences de financier hors pair venu de la City londonienne, temple des boursicoteurs et autres golden boys. Cet excès compense certainement des non-dits.

Karim Wade n'est pas plus diplômé ou compétent en la matière que n'importe quel titulaire d'un 3ème cycle de finances; loin s'en faut.  D'ailleurs le sujet de son mémoire n'a pas grand chose à voir avec la Finance.

Longtemps déconnecté des réalités du pays, il a fallu attendre l'élection de son père à la présidence de la République pour le voir accourir au Sénégal pour occuper le poste pompeux de "Conseiller" de son père.  

Il est d'ailleurs impossible de trouver une publication du CV de Karim Wade contrairement à son père qui nous aligne une liste interminable de diplômes dont on n'a jamais vu la copie. 

Seule une page lui est consacrée sur le Wikipédia anglais cette encyclopédie libre et ouverte en ligne que tout le monde peut modifier à sa guise : http://en.wikipedia.org/wiki/Karim_Wade.
Et là oh surprise ! On y découvre que le bonhomme a travaillé pendant 10 ans comme Directeur associé de la banque UBS WARBURG. Permettez nous d'en douter Messieurs les propagandeurs car Directeur associé chez Warburg alors qu'on est titulaire d'un "simple" DESS de Paris 1 faut le faire si l'on sait que pour occuper ce genre de poste dans ces grandes banques anglaises, si vous ne sortez pas d'une grande école ou de dauphine, il faut passer son chemin.
En réalité cette page doit avoir été remplie par sa cellule de communication car comment veut-on nous faire croire que le petit Karim, qui a eu son DESS en 1995, puis est rentré au Sénégal en 2002, a pu faire 10 ans chez Warburg comme directeur associé ? S'il avait fait 10 ans en Angleterre, il serait venu au Sénégal en 2005 Walla Bok ! (1995 + 10). Des conneries oui... comme cet article élogieux sur le bonhomme de MARWANE BEN YAHMED de Jeune Afrique (dont on connait les penchants pour les articles et études financés par les intéressés) qui prétend que le Karim a eu son DESS en 1993 au lieu de 1995 histoire de rattraper son retard.

Une chose est en tout cas certaine : Karim Wade n'est ni expérimenté ni compétent pour diriger l'entreprise Sénégal.

Celui qui a été incapable de mener à bien l'entreprise OCI alors qu'il était doté d'une agence spéciale (ANOCI dont on attend toujours l'audit indépendant et transparent) et de pouvoirs diplomatiques et financiers énormes ne peut gérer le Sénégal. 

Mais surtout, celui qui a co-soutenu la même année, à l'âge de 27 ans (alors qu'un étudiant pas attardé décroche son Bac + 5 à 24 ans), le même mémoire que sa petite sœur, bien moins âgée que lui, est plus proche d'un attardé… scolaire que d'un "génie".  

Nous vous proposons les sources et les références du fameux mémoire toujours cité mais jamais montré. Et si les Wade n'arrêtent pas de se faire passer pour les plus intelligents du Sénégal, nous publierons les "bonnes (ou plutôt les mauvaises) feuilles" de ce mémoire.
Titre : Utilités et perspectives de développement du corporate governance en France / Syndiély Wade, Karim Wade
Mémoire ou thèse (version d'origine)
Auteur(s) : Wade, Syndiély. Auteur Wade, Karim. Auteur
Date(s) : 1995
Langue(s) : français
Pays : France
Description : 60 f. ; 28 cm
Thèse : Mémoire de DESS : Ingénierie financière / Paris 1 ; session de 1995
Ce mémoire est disponible à la consultation à la Bibliothèque du Centre Technique du Livre de l'Enseignement Supérieur (http://www.ctles.fr) sous les références suivantes :


Accessibilité :   Disponible pour le PEB
Cote :                CUJ 24.421 1995-585
1549
Fonds spécifique : FCIA



Ce mémoire peut être photocopié et consulté sur place en se rendant directement au Centre dont les coordonnées sont : 33 (0)1.64.76.27.8033 (0)1.64.76.28.00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CTLES - 14, Avenue Gutenberg - Bussy-Saint-Georges - 77607 Marne la Vallée  - France

Les étudiants peuvent se le faire prêter selon la procédure classique des prêts des Universités parisiennes.

En parcourant ce mémoire, il est aisé de se rendre compte que la marchandise Karim que veut nous vendre son père au prix d'énormes sacrifices pour le peuple sénégalais n'est dorée qu'à la surface.


Au Sénégal y'en a marre que les "Gollos yi di beye Babounes yi di ndoundé" (les signes travaillent et les gorilles trinquent). L'argent et la complicité de potentats arabes et autres anciens colonisateurs ou réseaux d'influences ne suffiront pas; Karim ne deviendra jamais Président du Sénégal. Il n'en a ni les qualités, ni les aptitudes. Que les comploteurs de Bour Wade et compagnie se le tiennent pour dit. 

Bonne fête de Tabaski malgré tout - Dewenati.

Pièces jointes : extraits des sites référençant le mémoire de Karim Wade :

- Référence mémoire 1

- Référence mémoire 2

- Référence mémoire 3

IN

Ajouter un Commentaire


Lire ou Relire !

On aura tout vu avec certains personnages qui se prétendent de la société civile tout en étant investi dans la...
Dans cet entretien exclusif accordé au Club socialisme et République l’ancien maire de Kédougou, injustement débarqué de sa mairie, à l’instar de...
C’est d’un pas vif et allègre qu’il a escaladé, jeudi dernier, les marches du journal Le Quotidien. Et c’est en...

Articles similaires

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !