Socialisme République Sénégal

Le Temps de la République

Pourquoi les privilèges de juridiction des Ministres doivent cesser avec leur mandat ? Approche idéologique

privilegeL'immunité juridictionnelle dont se prévalent les mis en cause dans l'affaire des biens mal acquis est un avatar du passé qui doit être réformé. Pourquoi ?

L'irresponsabilité des Présidents s'est longtemps fondée sur une fiction juridique résumée par la célèbre formule "The King can not do Wrong" (le Roi ne peut mal faire) qui s'appliquait au monarque britannique. Quoiqu'il arrive, on ne pouvait le mettre en cause, ses Ministres assumant progressivement la responsabilité de ses actes. Cette fiction a pour l'essentiel été étendue à tous les chefs d'Etat, qu'ils soient ou non Monarques. La France puis le Sénégal colonisé ont intégré cette idée dans leur droit positif.

A propos de la Décision de la Cour de Justice de la CEDEAO dans l'affaire des biens mal acquis

bien mal acquisIl y comme qui dirait de l'amateurisme dans le déroulement des poursuites et enquêtes dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Sinon, il n y aurait pas eu cette décision de la Cour de Justice de la CEDEAO qui en apparence, nous disons en apparence seulement, semble donner raison aux Karim Wade et compagnie. Parce que plus que le fondement de la mesure, c'et la forme ou un processus, qui aurait été sanctionné.

Nous indiquons en mai 2012 qu'il fallait mettre à jour la Loi sur la Cour de répression de l'enrichissement illicite (http://socialisme-republiquesn.org/economie/des-crimes-%C3%A9conomiques/1576-s%C3%A9n%C3%A9gal-qui-a-peur-de-la-cour-de-r%C3%A9pression-des-crimes-%C3%A9conomiques-et-financiers). Nous en appelions à une nouvelle loi sur la répression des crimes économiques et financiers qui peut très bien prévoir des mécanismes et des gardes fous qui, sans porter atteinte à la présomption d'innocence ou à la garantie des droits de la défense, permettront de sauvegarder les intérêts de la République en permettant notamment la prise de mesures provisoires de sauvegarde des intérêts de l'Etat en frappant les avoirs des personnes poursuivies dans l'attente de l'issue des procès et en les privant de sortie du territoire.

Mody Niang : "La rupture attendue du 25 mars 2012 sera-t-elle jamais au rendez-vous ?"

mody niangLe 25 mars 2012, le Sénégal connaissait la deuxième alternance par les urnes. Ce jour-là, le peuple sénégalais portait sa confiance sur le candidat Macky Sall, en lui accordant 65 % de ses suffrages, et en confinant le vieux prédateur dans son maigre score du premier tour. Installé officiellement quatrième président de la République du Sénégal le 3 avril 2012, il réaffirme ses engagements de candidat notamment que, une fois élu, il mettrait en œuvre une politique vertueuse, sobre, efficiente et transparente. En d’autres termes, une gouvernance de totale rupture par rapport à celle qui a été sévèrement sanctionnée le 25 mars 2012.

LE M23 EST MORT ! VIVE LE M23 !

photos manif 26 04 8 dkr 006Autant nous pensons que Y en a Marre qui est un mouvement "révolutionnaire" dans son mode de fonctionnement et équidistant des forces politiques traditionnelles doit subsister, autant nous pensons que le M23 dans sa forme originelle en tout cas, n'a plus de raison de continuer.

Pourquoi ?

"Y en a Marre" - Du mérite d'exister au devoir d'exister !

manif23juin7smallLes membres de Y'en a Marre ne sont pas des êtres parfaits mais ils ont eux au moins le mérite de la constance dans leurs propos et leurs actes. Ils ne sont pas a priori des ennemis déclarés du nouveau régime. Ils déclarent continuer la route qu'ils se sont tracée c'est-à-dire continuer à jouer le rôle de sentinelle et d'éveil des consciences. C'est leur droit le plus absolu et nul ne peut le leur reprocher. Comme ils ont le droit d'avoir des revendications.

Ils peuvent et doivent continuer à constituer un contre pouvoir au sein de la société civile car il est bien connu que tout homme qui dispose du pouvoir est tenté d'en abuser et Macky Sall et ceux qui l'accompagnent sont de simples hommes.
 
Alors oui il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce que raconte "Y'en à marre". Mais, non, il ne faut pas leur reprocher de ne pas être toujours d'accord avec le nouveau régime et d'exprimer leurs points de vue car il ne faut pas oublier leur rôle récent dans la lutte  contre le pouvoir de Wade. Ce serait ingrat et pas sérieux.

POURQUOI CE SERA TRÈS DIFFICILE DE METTRE LE SÉNÉGAL SUR LA VOIE DU DÉVELOPPEMENT - cahiers de vacances

L’IMPUNITÉ :

Presque tous les proches et moins proches du régime de Wade sont devenus riches à milliards ou à millions qui pour avoir occupé un poste ministériel ou de Directeur d'une société ou agence nationale, qui pour être un proche d'un haut responsable du régime qui lui a fait bénéficié de marchés en entente directe, si ce n'est pas Wade lui même qui a distribué des immeubles, voitures de luxe ou millions à tout va.

Tout ce beau monde, à quelques rares exceptions près, continue de se la couler douce s'ils ne créent pas de journaux, TV ou radio pour polluer l'espace médiatique, tout en gérant leurs investissements dans la multitude de biens immobiliers qui ont poussé comme des champignons participant à bloquer les passages naturels des eaux de pluie et causant par la même occasion les inondations que l'on connait...

Sénégal - 23 juin 2011 – 23 juin 2012 – Un an (et) après !

manif23juin5Le 23 juin 2012, marque l'anniversaire de ce qu'il est convenu maintenant d'intituler le mouvement du 23 juin qui "aurait" pris naissance ce jour du 23 juin 2011 durant lequel le peuple sénégalais s'est dressé devant les murs de l'assemblée nationale pour forcer le retrait d'un projet de loi qui devait consacrer le summum de la gouvernance clanique et oligarchique de Wade. Si en effet, le peuple avait laissé passer le projet de loi dit du Ticket mais qui renfermait une mesure fondamentalement attentatoire à la démocratie en ce qu'elle aurait permis au candidat Wade crédité de seulement 25 % des voix exprimées d'être réélu au 1er tour, la construction de la démocratie sénégalaise aurait fait un grand bond en arrière.

Mais nous célébrons d'abord, nous de la Diaspora sénégalaise de France et particulièrement de Paris, la journée du 22 juin car beaucoup oublient qu'avant le 23 juin il y avait depuis des années des mouvements, certes qui n'ont pas connu l'ampleur populaire du 23 juin, mais qui ont participé à creuser le sillon emprunté par la vague salvatrice du 23 juin 2011 marquant le crépuscule du règne de Wade.

Affaire Barthélémy Diaz : sachons raison garder !

Barthélemy Diaz lors d'un passage à Paris

La mise en liberté provisoire de Barthélémy Diaz doit être dépassionnée et analysée à froid sous plusieurs angles :

Sous l'angle juridique, il n'est pas établi que l'une des armes détenues par Barthélémy Diaz a causé la mort du nervi. La balle ayant occasionné sa mort ne semble pas avoir été tirée du pistolet détenu par Diaz selon les éléments de l'enquête dont s'est fait écho la presse. Les criminologues savent qu'il n y a pas de preuve sans arme du crime or l'arme qui a donné la mort à Ndiaga Diouf, le nervi tué lors des évènements, n'a pas encore été retrouvée semble-t-il ; les raisons  importent peu.

Argent des dictateurs, corruption et néolibéralisme (Gustave Massiah )

Ben Ali, le Dictateur déchu

L’argent des dictateurs ne leur est pas venu du ciel ; il a été extorqué ! Les campagnes sur les biens mal acquis ont permis de le mettre en évidence et de le démontrer dans l’espace public[1]. Elles ont confirmé toutes les approches qui relient l’argent des dictateurs et les systèmes de corruption. Comme on peut le voir avec les rétrocommissions, elles montrent que la distinction entre corrompus et corrupteurs est le plus souvent factice[2].

Lire ou Relire !

Des voix s'élèvent qui pour rallier qui pour critiquer la présence et le nombre des "Ministres conseillers" auprès de Macky...
La liste complète des ministres, des hommes et des sociétés qui se partagent 202 417 hectares au détriment des paysans...
Les Wades : des incompétents (thiounés)Comparaison - Infrastructures routières réalisées par la Cse - Elle est l’une des voies les...

Articles similaires

TWITTER

Newsletter

Inscrivez vous à nos actualités !
Vous recevrez un mail de confirmation

Réseaux sociaux

Nous analysons en direct l'actualité sur Facebook !